Le financement de la formation professionnelle en céramique

Vous êtes concerné par l’une des situation ci-dessous :

DEMANDEURS D’EMPLOI

Le financement de la formation concerne les demandeurs d’emploi indemnisés au titre du chômage et dont le projet de formation, destiné à favoriser le retour à l’emploi, est validé par par le pôle emploi.

Le financement de la formation par le Conseil régional via le Chéquier Qualifiant. Les dispositifs d’aide peuvent varier d’une région à l’autre : chaque région définit sa politique en termes de financement des formations.

Le contrat de professionnalisation permet aux jeunes (de 16 à 25 ans révolus) et aux demandeurs d’emploi (de 26 ans et plus) d’acquérir une qualification professionnelle et favorise l’insertion ou la réinsertion professionnelle.

Vous pouvez également bénéficier d’une rémunération pendant la formation par l’Etat ou par la région. Pour cela vous devez être inscrit comme demandeur d’emploi et ne pas percevoir l’ARE (se rapprocher de votre pôle emploi pour plus de précision).

SALARIÉS EN CDI

– Le Congé Individuel de Formation (CIF) s’adresse aux salariés en CDI justifiant d’une activité professionnelle de 2 ans (consécutifs ou non), dont une année dans l’entreprise actuelle. Le CIF est à l’initiative du salarié et s’effectue indépendamment des actions de formation prévues par le plan de formation de l’entreprise.

NB : pour les entreprises artisanales de moins de 10 salariés, la période requise est de 36 mois.

– Le Droit Individuel à la formation (DIF) Droit à 20 heures de formation par an, cumulable pendant 6 ans, octroyé à tout salarié à temps complet et comptant au moins un an d’ancienneté. Ce droit est ouvert, au prorata de leur temps de travail.

Pour toute information, adressez-vous au service formation de votre entreprise afin de connaître l’organisme paritaire collecteur agréé (OPCA ex. : FONGECIF, AFDAS, FAF TT…) de votre entreprise.

SALARIÉS EN CDD OU CDD TERMINÉ DANS L’ANNÉE

– Le Congé Individuel de Formation (CIF) : les titulaires ou anciens titulaires d’un CDD justifiant de 24 mois d’activité salariée au cours des 5 dernières années, dont 4 mois consécutifs ou non au cours des 12 derniers mois (ou de 6 mois d’activité salariée au cours des 22 mois précédant la fin du dernier contrat de travail) peuvent bénéficier du CIF-CDD.

– Le Droit Individuel à la formation (DIF) : droit à 20 heures de formation par an, Ce droit est ouvert, au prorata de leur temps de travail, aux salariés à temps partiel en CDD après 4 mois de présence dans l’entreprise.

Pour toute information, adressez-vous au service formation de votre entreprise afin de connaître l’organisme paritaire collecteur agréé (OPCA ex. : FONGECIF, AFDAS, FAF TT…) de votre entreprise.

NON-SALARIÉS

Pour les non-salariés (professions libérales, agriculteurs, artisans), commerçants, travailleurs indépendants, etc.) les conditions d’accès à la formation professionnelle continue sont fixées par des règles particulières.

Dans le régime général, elles s’appuient sur trois fonds d’assurance formation :

  • Fonds interprofessionnel de formation des professions libérales (F.I.P.-P.L.).
  • Association de gestion du financement de la formation des chefs d’entreprise (AGEFICE).
  • Fonds d’assurance formation des professions médicales libérales (F.A.P.-P.L.).
  • Fond National de la Vie Associative (FNDVA) pour les bénévoles d’une association.

PERSONNES HANDICAPÉS

Vous pouvez solliciter l’AGEFIPH (Fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées).

AUTRES

Certaines caisses de retraite (notamment cadres) peuvent parfois prendre en charge une partie du coût de formation en fonction de critères qui leur sont propres.
Si vous financer votre formation à titre personnel une réduction vous sera accordée sur le coût global de la formation que vous avez choisie de suivre.